Les pires techniques d'approche: le top 5

Aujourd'hui, je vais donc vous parler des pires techniques de drague (Comment ça? C'est pas un article sur la poterie en Mésopotami...

Aujourd'hui, je vais donc vous parler des pires techniques de drague (Comment ça? C'est pas un article sur la poterie en Mésopotamie? Shit!).
Il n'y aura pas de "Ton père est une biscotte..." (je vous laisse apprécier cette phrase, les sourcils froncés... C'est bon vous y êtes?) "Parce que toi, t'es trop craquante!"(ne me remerciez pas).
Il n'y aura pas non plus de "Wesh wesh mademoiselle, vous êtes trop bonne" (où l'on remarquera la constance du niveau de langage) ou le "je suis photographe, vous m'inspirez, vous voulez monter dans mon appartement (et vous faire violer)?".
Ça serait trop facile. Et finalement, presque mignon.

Je vous propose ici du lourd.
Du grotesque.
Du "j'ai soudainement envie de vomir".
Du "ah mais en fait, c'est la fin du monde dans deux jours, tout le monde veut tirer son coup avant de crever et je suis la seule à pas être au courant". Ah non, en fait c'est juste que les gens (les mecs) sont tordus.
En gros, vous trouverez ici le top 5 de ce qui enlève toute foi en l'humanité.

TOP 5:

5° Le sms foireux:

Je vérifie ma réservation en montant dans le train. Je suis à un carré. Joie et bonheur: une mère et son gamin qui chiale seront donc mes voisins pendant 3h. En face de moi, s'installe un charmant jeune homme. C'est déjà plus intéressant. Le petit n'arrête pas de brailler et sa mère lève à peine les yeux de son Glamour. Assez vite, on s'échange des regards mi-désespérés, mi-amusés sur le thème "ça va être long".

Après avoir regardé nos billets, le contrôleur se trompe en nous les rendant. J'ai le sien et il a le mien. J'en profite pour y jeter un coup d'oeil: il descend à la même gare que moi, un tout petit patelin. On s'échange nos billets respectifs avec un grand sourire. Putain, c'est qu'il est canon!
Deux minutes plus tard, je reçois un sms d'un numéro que je ne connais pas.
"Tu suces?"
En face de moi, il sourit, penché sur son téléphone.

Que dire, à part que la SNCF n'est pas très sympa de me faire noter mon numéro de téléphone sur l'étiquette de mes bagages.



4° La technique du magasin de lingerie:

Je fais la queue devant les cabines d'essayage dans un magasin de lingerie. La femme derrière moi s'approche et commente mes articles.
"Très jolie ensemble!"
"Euh merci... je l'ai trouvé vers l'entrée du magasin"
"Oh non, c'est pas pour moi! Mais à vous, ça va très bien vous aller, vous avez un très beau corps!"
Ok. Ça y est, cette conversation est très étrange.
Je ne réponds rien et me concentre sur les cabines. Mais elle continue, avec un petit sourire:
"Je connais quelqu'un à qui ça plairait beaucoup..."
Ok. Ça y est, c'est officiel, j'ai peur.
Sur ce, un homme s'approche d'elle et l'embrasse goulûment. Je tourne la tête. Re-concentration sur les cabines.
Quand ils s'arrêtent pour reprendre leur respiration, elle en profite pour me présenter:
"Cette jolie jeune fille est très sympathique, elle est belle, tu trouves pas?"
L'homme enchaîne avec une charmante question, en me caressant le bras:
"Ça vous intéresserait de passer un peu de temps avec nous?


Inutile de vous dire que je n'ai pas acheté cet ensemble.


3° Bon celle-là est hors contexte mais j'avais quand même envie de la placer parce qu'elle est quand même assez magnifique.

Je rencontre un jeune homme dans un bar. Bon d'accord, c'est peut-être pas un "jeune" homme mais il a la trentaine, c'est pas non plus un papi. On discute, on se roule des pelles et on se quitte en s'échangeant nos numéro de téléphone.
Jusque là tout va bien.

Au milieu de la nuit, un coup de téléphone. Je ne connais pas le numéro, je ne réponds pas.
Puis un deuxième, un troisième. Ça insiste.
Puis la personne finit par laisser un message sur mon répondeur. C'est une femme qui me dit qu'on ne se connaît pas mais qu'elle voudrait me parler.
Intriguée, je décroche quand elle rappelle. Elle m'annonce alors qu'elle ne sait pas comment je m'appelle parce que son mari a entré mon numéro sous le nom de "fille brune + le nom de ma ville", qu'elle n'a rien contre moi mais qu'en fait, le type que j'ai rencontré qui se fait passer pour un jeunot a 45 ans, même s'il ne les fait pas, qu'il est marié, père de deux enfants. Et qu'elle ne voudrait pas que je ne fasse avoir comme toutes les autres.
Gentille madame. (J'ose même pas imaginer la tristesse de sa vie)


Autant vous dire que je suis allée me brosser les dents. Pendant très longtemps.

2° La technique du mec prévenant (avec sa femme):

J'ai été serveuse dans un restaurant pendant une très très courte période de ma vie ( en gros, un weekend). Mais apparemment suffisamment longtemps pour tomber sur un spécimen assez incroyable: l'homme prévenant.

L'homme qui réserve en précisant que c'est pour l'anniversaire de sa femme, qu'il voudrait être au fond parce que c'est la table préférée de son épouse, que ça serait sympa si on pouvait mettre quelques bougies et aussi qu'on leur serve une coupe de champagne à leur arrivée, sans leur demander ce qu'ils veulent boire. Romantique, certes.
 Dommage que ça soit la même personne qui en partant te laisse un gros pourboire "pour vous payer un taxi, je vous laisse l'adresse d'un hôtel. Elle a encore bu comme un trou, elle va vite s'endormir, vous pouvez me rejoindre là-bas d'ici une heure!".



Et pour finir, the last but not the least, l'honorable monsieur qui m'a inspiré cet article:
1° La technique du faux emploi:

La semaine dernière, je croise par hasard, un ancien collègue avec qui je travaillais, pendant un stage, il y a deux ans. On discute rapidement, je dois aller en cours. D'un coup, il me dit qu'il aurait besoin de moi pour un travail d'une demie-journée: assister à une conférence, lui faire un résumé un plusieurs langues. Je suis étudiante, j'ai toujours besoin de fric: j'accepte.

J'arrive donc, lundi matin, au Palais Wilson, après une heure passée dans les transports en commun (ce qui veut dire que je me suis levée à 6h00 un LUNDI matin. Là, ça rigole plus). Et là monsieur, me demande si je veux aller boire un coup.
"Mais on va pas être en retard?
-On n'a pas vraiment à y aller.
-Comment ça, on a pas VRAIMENT à y aller?
- Bah oui, je pensais qu'on s'était pas vu depuis longtemps et que ça serait sympa de rattraper le temps, puis j'ai toujours voulu sortir avec toi."


Comment dire ça sans te vexer...moi je me suis déplacée parce que je pensais que c'était pour un boulot, parce que le Palais Wilson c'est un peu la classe, s'il s'est rien passé pendant les 6 mois où on se voyait tous les jours c'est sûrement pour une raison et je préfère largement aller boire des coups à 18h qu'à 9h du mat'.

Et vous, il y a quoi dans votre top 5?





Vous pourriez aussi aimer

35 commentaires

  1. Y'a des mecs parfois... On se demande ce qu'ils ont dans la tête. Très fort ce top 5 !
    Perso le dernier boulet en date est un homme de 40 ans, marié, qui m'a écrit sur FB (tu es mon soleil, mon petit ange, veux-tu être mon amante ?" (écrit avec le minimum de lettres bien sûr).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah "petit ange"... c'est glauque! Je sais pas comment quelqu'un peut imaginer que ça puisse marcher!

      Supprimer
    2. Un mec de 40 balais qui cherche à tromper sa femme et sait rien écrire à part "vous baisez ? t'es avec ton mec ? il en saura rien".
      Classy. (ou pas)

      Supprimer
  2. me dis pas que toutes ces situations te sont arrivées..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 100% véridique (malheureusement), j'ai même hésité à faire un top 10!

      Supprimer
    2. Ah ouai, tu a quand même cumulé.
      Je connaissais ce genre de plan foireux.
      Mais sur la même personne, je ne pensais pas ça possible :)

      Supprimer
  3. Bordel ! o.O
    Le coup du mec de 45 ans me fait mal au coeur... pour sa femme...
    T'as eu de sacré numéros quand même ! Et merci pour le "Il n'y aura pas de "Ton père est une biscotte..." (je vous laisse apprécier cette phrase, les sourcils froncés... C'est bon vous y êtes?) "Parce que toi, t'es trop craquante!"(ne me remerciez pas)." qui m'a fait exploser de rire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Putain oui, j'étais choquée (parce que bon à la limite, moi je lui ai juste roulé une pelle, ça m'a pas brisé le coeur, mais elle la pauvre, avoir l'habitude de faire ça, quelle tristesse...)

      Ah ah, le pire c'est que quand on te dit ça en pleine rue, tu peux pas t'empêcher de rire... ça a presque marché!

      Supprimer
  4. ha ha rien d'aussi exceptionnel :D là c'est la 4ème dimension de la drague ici !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec un peu de chance, je suis dans un monde parallèle avec tous les tordus et tu les croiseras jamais!

      Supprimer
  5. Rock'n'roll !!! C'est pas très funky tout ça, pour ce qui est des approches moisies de certains, si ils le font c'est que ca doit marcher ! J'en suis même persuadé !

    RépondreSupprimer
  6. Excellent article ! Comme d'habitude en fait... :p
    Je me rappellerai toujours le premier qui m'a dragué ! C'était en colo (originalité du lieu de rencontre : zéro), il était un petit fashionista à la noix (genre déjà ventripotent, avec du gel dans les cheveux, etc. Important de préciser que ce n'était pas un gothique ou quoi) et on avait du s'adresser deux fois la parole depuis le début du séjour. Il était assis, moi debout à côté, on écoutait les instructions du mono. À la fin, avant qu'on bouge, ce Don Juan à la noix me prend la main doucement, la retourne paume vers le haut, la regarde et me dit, yeux dans les yeux et très sérieux : "tu as de belles veines".
    J'ai dit poliment "merci" et je suis partie ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah j'imagine la panique dans sa tête au moment de prononcer cette phrase "merde, je lui dit quoi, vite trouve un truc, n'importe quoi"... veines!
      Et merci! :-)

      Supprimer
  7. Finalement, vu la qualité du Top 5, le "t'es bonne" a au moins le mérite de la clarté et de la brièveté, ce qui n'est pas si mal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, puis faut se dire que c'est juste un "manque de vocabulaire" presque un "tu es ravissante"!

      Supprimer
  8. Genial!! Tu as un don pour les attirer ces specimens ou quoi?!!!

    RépondreSupprimer
  9. Hard dis donc! Même si je me serai peut être laissée tenter par le couple dans la boutique de lingerie :p

    Moi, j'en ai tellement des cas comme ça que je ne préfère pas les énumérer ;) ( A part ceux évoqués sur le bloblog bien sur) ^^

    RépondreSupprimer
  10. Ah ben moi dans le genre phrase biscotte, j'ai eu le coup de la quincaillerie un soir dans un Pub.
    " Ton père travaille dans une quincaillerie? Parce que t'as les yeux plein de vice".

    Non, ne me remerciez pas pour ce partage culturel les filles. C'est naturel.

    Ton article m'a beaucoup fait rire, c'est bien de savoir que ces messieurs sont aussi inventifs partout sur la planète.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh my God, "les yeux plein de vis(vice)", le summum de la poésie ! :D

      Supprimer
    2. Je ne l'avais jamais entendu celle-là, c'est assez magique...

      Supprimer
  11. Quand même! Tu m'as fait rire du début à la fin, enfin je ne suis pas la seule à attirer les cas désespérés.......enfin là ils sont carrément glauques. Et dire qu'ils se prennent très sûrement pour des types bien!

    RépondreSupprimer
  12. Que dire...Le gars du train, mais fucking bastard, quoi...Les échangistes bon bah c'est des échangistes, quoi, ils font leur boulot d'échangistes (sur un malentendu, on sait jamais)...Les vieux cons mariés, les photographes pervers...Mais qu'ils aillent aux putes comme dans le bon vieux temps et qu'ils arrêtent d'aller chasser de la jeune étudiante : une place pour chaque chose et chaque chose à sa place. Bordel.

    RépondreSupprimer
  13. Mon Dieu, je suis archi fan de tes gifs :)
    Et si je devais faire un top, il serait gratiné aussi. Le number 5 est quand même assez immonde, voilà pourquoi je n'étiquette jamais mes bagages dans le train!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis en train de développer une passion pour les gifs. De toute façon c'est le genre de situation où à par faire "WTF" avec les sourcils, tu ne peux pas faire grand chose d'autre!
      J'attends ton top5 avec impatiente (même si je sais qu'en fait tu es bien trop occupée avec tes conquêtes actuelles ;-)

      Supprimer
  14. Très fraîchement séparée de mon mari, j'ai eu droit de la part d'un mec marié: " Moi je ne pourrais pas quitter ma femme, j'aime trop mes enfants pour ca" suivi 5 min après d'un "et un plan cul ca te dit?"
    Ca fait que 2 mois que je suis seule et que je n'ai rien demandé à personne.

    Alors c'est ca qui m'attends?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pire, c'est qu'il a surement dû se sentir très honnête et subtil!
      Je te souhaite de les reconnaître de loin, au pire, ça fera rire les copines ;-)

      Supprimer
    2. En effet ca fait beaucoup rire mon entourage! ^^

      Supprimer
  15. Et bé tu attires de sacrés phénomènes !!!!

    RépondreSupprimer
  16. Ah les cas !

    Bon je n'ai pas de top 5, on va se limiter aux deux plus beaux XD

    1/ Soir de concert, soir de mon anniversaire, je rentre seule en métro dans une station un peu glauque où bien sûr le vieux glauque aussi et relou n'attendait que moi. "T'as d'beaux yeux tu sais" (originalité zéro), suivi d'une caresse de la joue "vazy ma jolie fais pas ta timide". Beurk beurk beurk, jamais le métro n'a été si long à arriver.

    2/ J'ai du un jour filer une feuille en salle de travail à un mec à ma fac. Deux semaines après, il revient me voir tout timide, tout flippé après avoir attendu que ma pote s'en aille pour m'aborder. C'est pas très gentil pour lui, c'est genre le mec pleins de boutons et un peu repoussant aussi, et j'avais surtout complétement oublié qui il était. "jvoulais te dire (voix chevrotante) merci pour la feuille blanche" (t'es jolie, jvoudrais bien ton numéro blablabla). Le coup de la feuille blanche ça m'a marqué ahah.

    Sinon "t'as de beaux yeux tu sais" ça doit être la phrase qu'on m'a le plus sorti en technique de drague, mais jamais par une personne intéressante. A l'exception de mon chéri qui un jour m'a dit "t'as des beaux yeux bleus t'es ma Zooey Deschannel" et ça c'était le compliment ultime :)

    RépondreSupprimer
  17. Ro j'hallucine! tu es tombée sur de ces énergumènes... Je vais pas m'en remettre là :s et j'ai été choquée par le premier déjà donc bon, les autres hein, j'ai" juste" halluciné pendant 20 minutes ^^ bonne journée!

    RépondreSupprimer
  18. Le joueur de trompette d'un groupe Canadien en tournée, environ 45 ans, qui me dis avec un accent Québécquois trèèèès prononcé:
    "Tu veux fumer un joint avec moi dans les toilettes?"

    J'ai tellement pas réussi a m'empêcher de rigoler...

    RépondreSupprimer
  19. Je bossais en hôtellerie, et un soir un type sort du resto situé dans l'hôtel, il passe devant ma réception pour retourner à sa chambre. Il me dit "J'aurais besoin d'un oreiller aux yeux bleus, vous feriez drôlement bien l'affaire... je suis dans la chambre 217, je vous attends."
    Le truc qui m'a vraiment fait flipper c'est que le danger pour moi ne se situait pas en dehors de l'hôtel, mais à l'intérieur même...
    Le type m'a rappelée plusieurs fois, j'ai fini par téléphoner à mon mec pour qu'il vienne à l'hôtel le temps que je finisse mon shift, le pauvre a passé toute la nuit sur un mauvais canapé (je bossais de nuit et personne dans l'hôtel à part moi et les clients)

    RépondreSupprimer